voyages-costa-rica

Embarquez à bord d’une lancha pour découvrir la jungle sauvage du Costa Rica

Le Costa Rica est un pays riche d’histoire, de culture et surtout de biodiversité. Ce pays d’une superficie de 51 100 km² a en effet un amour certain pour l’environnement. Cette conscience écologique sert évidemment à la planète, mais offre également des sites spectaculaires aux habitants et aux touristes. De plus, il existe plusieurs manières de partir à la rencontre de cette nature préservée. Et pour découvrir cette jungle, monter à bord d’une lancha est une expérience à vivre.

Que trouve-t-on dans la jungle du Costa Rica ?

Le laboratoire britannique New Economics Foundation met souvent le Costa Rica sur le podium des pays les plus heureux du monde. Cette place, l’isthme coincée entre l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord, il la doit par la politique environnementale appliquée par le gouvernement, mais surtout par sa place sur la carte. Ainsi, outre le ralentissement de la déforestation, le Costa Rica profite de son emplacement entre la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique, une situation idéale.pour la circulation des animaux; ainsi que de son climat riche en précipitations qui arrose la flore plus de la moitié de l’année.

Au cœur du pays, l’on peut rencontrer pas moins de 600 espèces animales dont des amphibiens, des lézards, des ratons laveurs, des jaguars, des papillons, des iguanes, des serpents, des singes, des tortues, etc.

Et la flore n’a rien à envier à la richesse de cette grande variété d’animaux. Le Costa Rica dénombre en environ 10 000 espèces de végétaux. Et ce nombre aura indéniablement tendance à croître dans les prochaines années. En effet, les botanistes trouvent régulièrement de nouvelles espèces. Pour les amoureux des plantes, ce sera un territoire protégé qui constitue 30% du pays qu’ils pourront découvrir.

Pourquoi prendre une lancha au Costa Rica ?

Entre l’Océan Pacifique, la mer des Caraïbes et les différents canaux; pour la visite de certains lieux au Costa Rica, embarquer sur un bateau est presque un passage obligé.

Dans ce pays, le lancha fait office de véritable moyen de transport en commun. Il s’agit d’un bateau à moteur à fond plat qui vogue sur les eaux calmes des rivières. Monter à bord de ces vaisseaux s’impose presque pour la visite de certains lieux incontournables comme le Parc National de Tortuguero. De plus, ce sera l’occasion d’embrasser le mode de vie costaricain.

Comment prendre une lancha ?

Il faut savoir que le lancha fait réellement office de bus au Costa Rica. Aussi, comme tout transport en commun, il a des horaires. Pour le cas où vous n’avez pas réservé pour un voyage avec guide, il vous faudra vous renseigner sur les heures des départs et la durée de votre trajet; et ce, aussi bien pour l’aller que pour le retour. Et surtout, n’oubliez pas de vous informer sur les tarifs appliqués.

Quitter la version mobile